Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lombok, une émeraude dans la stratosphère.

Hello les coquinous ! Voila ! Déjà plus qu'une semaine en Indonésie qui s'annonce comme une semaine encore plus calme que la précédente ! Miss monde 95 à comme le mal du pays physique et moral depuis un jour ou deux et l'arrivée sur Lombok avec le trajet de 4 h en bateau n'a certainement pas arrangé les choses. Elle sera sans un état apathique durant les 3 ou 4 premiers jours, certainement dû au fait de ne pas avoir à ouvrir ses cadeaux sous le sapin de Noël, un verre de champagne à la main, les flocons tombant par la fenêtre, la fifouille sur ces genoux sous le pled en regardant une émission pré-enregistrée d'Arthur sur TF1 récapitulant tout les plus grands gags de l'année. Comme on vous l'a déjà elle est dure la vie ici ce n'est pas parce qu'on est sur une île paradisiaque pendant les fêtes de noël que tout va forcément bien. Plaignez nous s'il vous plait.

Malgré tout ça on va quand même tenter de profiter pour le mieux de Lombok, ile musulmane donc fini les temples hindouistes et les offrandes a tout les bas de portes et place à ... rien ! Excepté une ou deux mosquées par ci par là, peu de choses peuvent nous faire comprendre que cette ile est musulmane. Et les routes sont de vraies routes aussi ! Ça faisait depuis la Malaisie que l'on avait pas vu cela c'était plutôt surprenant.

Donc nous décidons de poser nos sacs à dos à Kuta, ville du sud de l'île réputée pour son paysage a couper le souffle et ces plages de surfeurs. Une sorte de Kuta Bali mais sans magasins, sans foule omniprésente, sans saleté, sans drogue, ... On s'y ferait presque chier non ?! Des restaurants, des magasins de surf et une plage. Mais quelle plage ! Le point de vue est juste splendide. Sable blanc, eau turquoise, collines verdoyantes, bref, que demander de plus. De la fraîcheur peut être. Il n'a sûrement jamais fait aussi lourd au dehors. Avant 16h, l'air est irrespirable dès 7h du matin. Il suffit de sortir 2 minutes et le corps perle de lui même, sans bouger et à l'ombre s'il vous plait ! Alors en y ajoutant une Nono qui dors 16h par jour, les journées se ressemblent un peu.

Heureusement qu'il y a le scooter pour se faire du bien ! Longer la côte et ses plages de rêves est un plaisir tandis que dès que l'on rentre un peu plus dans les terres, il pleut. Une petite ile aux deux contrastes. Il faut donc attendre la fin de l'après midi pour oser pointer le bout de son nez dehors. Les promenades sur les bords de côtes sont splendides et le paysage varie vite entre la plage de corail, les rochers aux mille crabes, même des macaques traînent autour de quelques arbres pommés au bord de l'eau. Tout ceci pour nous mener au sommet d'une colline qui surplombe l'océan déchaînée que quelques surfeurs tentent de dompter.

Tout ça c'est bien joli, mais ça ne soigne pas le joli petit colibri qui passe ses journées dans son lit ! Et vu que le seul remède qu'elle ait utilisé pour se guérir et d'arrêter de s'alimenter, et bien il ne faut pas être surpris si rien ne s'améliore ! Ce qui tend de plus en plus à nous diriger vers la solution ultime que personne ne devrait prendre sauf en cas de vie ou de mort, donner sa confiance aux services médicaux indonésiens ! Nono rentre dans le centre de soins pour une fatigue exagérée dûe a un manque d'alimentation, elle finit une perf' au bras et une assignation à passer la nuit ici ! On en voulait pas tant ! Alors ils rameutent tout le monde, ils déballent tout ce qui est déballable (donc payable) et quand on voit que le "chef" raccroche au nez de l'assurance tour du monde, on se dit que ça ne se passe vraiment pas comme on le souhaiterait. On interrompt tout avant que sa ne dégénère et la note qui devait tomber tomba, plus de 50€ dont 25€ rien que pour la consultation. Copé serait heureux ici, le racisme anti blanc existe belle et bien, sans les histoires de pains au chocolat mais tout de même ! Davidou avec son flegme et sa verve légendaire s'irrite légèrement mais ce fut déjà de trop, le chef, insulté du haut de son poste de médecin du peuple qui ne demande qu'à aider la veuve et l'orphelin s'insurge de ce coup de sang et menace immédiatement d'appeler la police ! Pour quel motif, on ne sait pas, mais il a l'air fermement déterminé à punir comme il se doit l'individu démoniaque ayant traîné sa réputation dans la boue devant tout ses sujets en manifestant son mécontentement en cognant contre le pilonne à l'extérieur du bâtiment. Et il a fallut payer immédiatement et en s'excusant pour pouvoir s'en aller sans avoir à finir la journée au poste de police. La prochaine fois Nono quand tu n'as pas faim et que tu te sens faible et que tu es en Indonésie, mange quand même ! Il fallait que se soit dit. Mais bien heureusement, l'histoire se finit bien car l'argent sera remboursé, après tout ça sert a ça une assurance voyage.

Bon voila il a bien fallut qu'on se plaigne un peu c'est normal ça arriverait en France on le raconterait à ces copains au bistrot autour d'un demi, ou à ses copines autour d'une tasse de thé en faisant des gestes exagérément large pour montrer a quelle point c'est une histoire de dingue, et bien la c'est pareil.

Sinon, Noël ? Ba un jour comme les autres ici. Sauf quelques locaux qui te crient "happy Christmas" avec un grand sourire, rien ne change. On a passé notre journée à la plage, on a prit des coups de soleil et on est allé au restau le soir ! Journée normale, ou presque. Nous ne vous avons pas encore dit que depuis Bali nous étions devenu végétariens (en attendant la Nouvelle Zelande bien sûr) car notre bonne conscience nous a rattrapé en voyant la vie des pauvres bêtes, principalement les porcs et les poulets, et nous avons ainsi décrété le jeûn de la viande animal jusqu'à'ce que l'on quitte le territoire. Sauf petite entorse pour Noël parce que passer le réveillon avec une soupe au légume franchement sa deviendrait déprimant à s'en passer la corde au cou.

Voila pour Lombok quoi ! On passera rapidement sur le fait qu'il est pratiquement impossible de se poser au restaurant, sur la plage ou tout simplement en marchant dans la rue sans que l'on nous vende des bracelets ou des T-shirts avec insistance, en prétextant que le business marche mal en ce moment et qu'il faut les aider. Et si un vendeur professionnel du bracelet daigne partir en admettant son échec dans sa technique de vente, un suivant arrive obligatoirement une minute ou deux après. C'est le jeu, on l'a bien comprit il n'y a pas le choix, il faut faire avec. Heureusement, il y a toujours les hordes de touristes hystériques de Java ou de Sumatra qui te demandent toujours 15000 photos et selfies et frôlent la crise de folie quand tu leur dit que tu viens de Paris. Elles se mettent limite a chialer, et sa relance une séries de selfies. Maintenant pour les indonésiens, on vient de la Meuse.

Allez, finit les bêtises et retournons a Kuta Bali le temps de 3 jours pour attendre notre votre qui nous mènera vers le pays des kiwis et du seigneur des anneaux, la nouvelle Zélande ou notre chère Amélie nous attend de pied ferme pour fêter la nouvelle année !

Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.
Lombok, une émeraude dans la stratosphère.

Joe 05/02/2015 07:28

Miss monde 95 a un très beau pyjama