Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates

Hello Fidel Lecter nous sommes déjà de retour pour vous compter la prochaine et dernière étape de notre séjour trop court mais savoureux au pays des kiwis (que nous n'avons jamais vu évidemment), des opossums (que nous avons beaucoup vu, morts sur les routes) et des moutons (vivants ou morts dans nos assiettes, dure est de savoir lequel est le plus savoureux), tout cela en compagnie de notre délicieuse Amélie qui nous aura gardé au plus près d'elle pendant c'est trois semaines qui sont passées comme trois jours tellement ce fut exquis. Entre apéro chaque soir et nettoyage de chiottes publiques, nous ne nous sommes pas lâché d'une semelle pour notre plus grand bonheur, surtout celui de Davidou parce qu'une femelle pour soi c'est bien, mais deux, et bien c'est quand même mieux et ça fait bien comprendre que la disparition de la polygamie dans les sociétés occidentales est bien une conséquence de la montée du féminisme dans nos malheureuse contrée pour la pseudo égalité des sexes. Ca laisse réfléchir à devenir mormon.

Mais bon l'heure n'est pas au débat sur la forme du couple dans notre cher pays tant aimé mais bien au dernier trekk réalisé en Nouvelle-Zélande nous emmenant sur un sommet de plus de 1500m dans les environs de la petite ville de Wanaka, une sorte de petit Queenstown. Miss monde 95 avait ses lunettes donc elle était enfin de bonne humeur, mais ça c'était avant de devoir avaler 1200m de dénivelé pendant trois heures, le visage c'est vite assombri malgré un paysage aussi sublime que son faciès semblait dépérir. Aaah les bénéfices de l'air pur et d'un environnement sain ! C'est bon de pouvoir constater que cela se manifeste de manière aussi positive sur l'humeur des gens ! Pour sa défense, il est vrai que l'effort est rude. Le soleil tape fort et la pente est raide. Les vêtements chauds prévu au cas où le vent nous rappelle notre aventure au Ben Lomon ou nous nous pélions les miches étaient totalement inutiles.

Mais la récompense est toujours au rendez vous ! Une fois sur le toit local, la vue est merveilleuse, sûrement la plus belle depuis que nous sommes dans ce pays, la décrire serait difficile et inutile étant donné les photos qui suivent étant bien plus révélatrices. Et cela conclu à merveille notre partie en Nouvelle-Zélande qui aura été excellente. En ce qui concerne la météo, le pays réputé pour être le plus pluvieux au monde ne nous a pas prouvé que cette réputation était justifiée car les jours de mauvais temps peuvent se compter sur les doigts d'une seule main. Il y a toujours fait chaud, mais moins qu'en Asie et avec un léger vent frais et des soirées très rafraîchissantes ce qui est juste le climat idéal. C'est l'été vous nous direz et que le reste de l'année ce n'est pas pareil, et nous vous dirons que vous avez raison, voilà. Fin de la discussion.

Concernant la nourriture, la mode est au gras, si vous souhaitez manger sain pour pas cher, quittez le pays au plus vite, les légumes sont abondant mais cher, alors que la mal bouffe est abondante et souvent peu cher, voir très (trop ?) peu cher. Par contre, la viande est délicieuse, succulente, fantasmagorique, ce que vous voulez, et bien moins cher qu'en France, surprenant mais vrai. Alors notre régime végétarien entamé à Bali n'a pas fait long feu et sans regret, on ne compte plus les repas que nous avons terminé allongé au sol, écrasé sous le poids de la bouffe lourdement ingurgitée, avec une bière pour mieux faire glisser les morceaux encore coincés dans l'oesophage. C'est bien de se sentir à nouveau comme une merde après avoir mangé plus qu'à sa faim, incapable de se lever du canapé pour aller décapsuler une nouvelle bière. Heureusement que l'on est presque devenu sportif dans ce pays sinon la note aurait été salée. Footing tout les jours ou presque et longues marches dans les alentours, cela devient un cercle vicieux, on ne sait plus si on court pour éliminer ou si l'on mange pour compenser l'effort fourni.

Dans tout les cas, ce passage en Nouvelle-Zélande nous a remit les pendule a l'heure et remit un peu d'aplomb car même si la bouffe est très bonne en Asie (point de vue de Davidou) manger de nouveau de la nourriture type occidental réveille en nous des plaisirs jusque là évanouis, ou anesthésiés par les épices. Il n'y a pas a dire, quand on part loin de la France pendant un long moment, se qui manque le plus c'est la bouffe. On a été habitué au must du must et devoir compenser avec de vulgaires erstaz exotiques ne sont efficaces que modérément et sur une faible durée.

Mais tout cela est bel et bien terminé ! Grâce à la Nouvelle-Zélande, ceci est de l'histoire ancienne et notre future destination ne va clairement pas nous décevoir en ce qui concerne la bonne bouffe bien consistante. Le Chili les amis ! Quitter un pays fabuleux pour un autre aussi fabuleux, quelle chance. Même si pour y parvenir, il va falloir faire un "petit détour" jusque Los Angeles, étant donné que le direct pour Santiago est presque le double du prix que si l'on passe par le pays de l'oncle Sam. Tant pis, on regardera des films et on se gavera à l'œil.

A la prochaine sur un autre continent !

Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates
Le Roy's Pick, le ganglion des Carpates